Espace des Associations départementales


Identifiant ou mot de passe oublié ?

Vous avez oublié votre mot de passe ou votre identifiant ?
Cliquez-ici.

AMF-Info

L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdomadaire de l'AMF n°124 - Jeudi 17 janvier 2019

Les services de l’État ont mis en ligne, en open data, de nombreux fichiers de données concernant les élus locaux de tous niveaux de collectivités – notamment le fichier des maires et le fichier des conseillers municipaux. Ces différents fichiers sont de véritables mines d’information sur les élus locaux aujourd’hui – et plus encore lorsque, comme l’a fait Maire info, on les croise avec les derniers fichiers démographiques de l’Insee. Ces données concernent l’année 2018. Elles ne tiennent donc pas compte, naturellement, des évolutions intervenues au 1er janvier dernier, avec la création de plus de 200 communes nouvelles. Il y avait donc l’an dernier, en métropole et en Corse (les outre-mer sont traités à part), 35086 maires et presque 500000 conseillers municipaux (499356 exactement).
Extrait de l'article de Maire info du 14 janvier 2019.

L'hebdomadaire de l'AMF n°123 - jeudi 10 janvier 2019

Les dernières semaines de 2018 ont vu surgir un mouvement social dont la forme est inédite. Les revendications qui se sont exprimées n’ont pas vraiment surpris les maires qui n’avaient pas manqué, ces derniers mois d’alerter sur l’état de l’opinion. Cela avait été pris, à tort, comme une réaction clientéliste, un refus du changement ou une posture politique. En somme, lorsque nous exprimions notre inquiétude sur la disparition des emplois aidés, la baisse des APL, la disparition des services publics ou la baisse des moyens des communes pour investir, nous étions soupçonnés de chercher querelle à l’Etat. En quelques semaines, ces alertes sont devenues des évidences partagées par une large majorité de Français, au-delà même de ceux qui manifestent. Chacun doit en tirer les leçons pour qu’un dialogue plus confiant s’instaure entre l’Etat et les collectivités locales. (Extrait de l'éditorial de François Baroin de Maires de France de janvier)

L'hebdomadaire de l'AMF n°122 - Jeudi 27 décembre 2018

Cette amélioration est issue d’un amendement au projet de loi de finances pour 2019 dont le contenu a été proposé par l’AMF, qui a été voté par le Sénat avec une condition demandée par le gouvernement, puis voté dans les mêmes termes par l’Assemblée nationale. Pour tous les élus exerçant un mandat dans une commune de moins de 3500 habitants, une disposition de la loi de finances pour 2019 a en effet rétabli en partie le montant d’abattement fiscal qui existait jusqu’à 2016 avec le régime de retenue à la source. Dès janvier 2019, celui-ci sera égal à 1507 € par mois, et ce quel que soit le nombre de mandats détenus. Pour les autres élus, les règles de calcul de l’abattement fiscal sont inchangées : 661€ par mois pour un mandat et 991€ par mois en cas de pluralité de mandats. L’AMF va mettre un simulateur à disposition de ses adhérents pour leur permettre de calculer leur prélèvement à la source.   

L'hebdomadaire de l'AMF n°121 - Jeudi 20 décembre 2018

Réuni la semaine dernière, le Bureau de l’AMF a rappelé l’esprit de responsabilité qui anime les maires de France dans les circonstances actuelles marquées par une grave crise sociale et la permanence du risque terroriste. Après cinq semaines de mobilisation du mouvement des « gilets jaunes » et les propositions annoncées par le président de la République, l’AMF entend l’appel lancé aux maires afin qu’ils contribuent à l’organisation du débat national. Si les maires sont disponibles et peuvent faciliter le dialogue, c’est parce qu’ils sont présents quotidiennement auprès des Français, qu’ils connaissent leurs difficultés et leurs attentes et qu’ils gardent leur confiance.

L'hebdomadaire de l'AMF n°120 - Jeudi 13 décembre

Le 101e Congrès des maires et présidents d’intercommunalité de France a réuni sur le thème « Servir le citoyen et agir pour la République » de nombreux élus témoignant de leur volonté d’unité et d’action pour toujours mieux accompagner nos compatriotes qui souffrent et redonner un élan à notre pays notamment dans les territoires les plus fragiles. Devant les congressistes, l’AMF, l’Assemblée des départements de France et Régions de France ont aussi exprimé leur souhait de donner un nouveau souffle à la République décentralisée. À travers la création du mouvement « Territoires unis », elles veulent être une force de propositions en faveur d’un nouvel acte de décentralisation. L’État ne pourra bâtir une France des territoires forte et inclusive sans les collectivités territoriales.

L'hebdomadaire de l'AMF n°118 - Jeudi 6 décembre 2018

Dans la situation de grande tension que notre pays traverse depuis plusieurs semaines et dans la perspective des manifestations prévues samedi, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité demande aux maires de relayer dans toutes les communes un appel au calme, au dialogue et à l’arrêt des violences. Elle appelle tous nos concitoyens à la responsabilité et au respect des lois de la République qui permettent l’expression libre des revendications. La violence n’est jamais une solution. Tout doit être fait pour garantir l’ordre républicain. L’AMF assure de sa confiance les forces de police et de gendarmerie qui remplissent leur mission dans des conditions extrêmement difficiles. Le temps du dialogue et de l’échange est venu. Tout le monde doit y prendre sa part.